Bundi, l’authentique

Hello !

J’ai pris du retard dans le partage de mon aventure avec vous. Je me suis laissée bercée par l’incroyable Inde et les rencontres.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ma halte à Bundi, une toute petite ville, de 93 000 habitants (tout de même !) qui fait partie du Rajasthan. Kristen, une amie américaine rencontrée à Varanasi m’avait recommandé Bundi. Et j’ai adoré.

En Inde, le touriste « white skin » (à peau blanche) est sollicité en permanence. Nous avons participé de la formation d’un imaginaire collectif chez les Indiens, selon lequel les blancs ont des vies de rêves, faciles, et gagnent bien leur vie. Bien sûr, comparé aux Indiens, notre pouvoir d’achat est incroyablement grand. C’est d’ailleurs pour cela, et je me suis évertuée à l’expliquer aux personnes que j’ai rencontrées en Inde, que les Occidentaux voyagent en Inde. Ici, on peut (presque) tout se permettre. Une bouteille d’eau coûte 20 roupies (25 centimes d’euro), une nuit d’hôtel dans un lit confortable moins de 10 euros. Bref, c’est ici que la vie est « easy » pour nous. De ce fantasme des riches occidentaux résulte une sollicitation quasi permanente pour les touristes en Inde.

Chaque jour en moyenne, une vingtaine de personnes vont me demander une photo, une trentaine de monter dans leur tuktuk ou d’aller dans leur magasin, et quelques enfants me demanderont des roupies, des chocolats, des stylos pour l’école. Alors, par moment, il m’est arrivé de me sentir oppressée, et fatiguée par ces sollicitations. J’aime les gens, j’adore découvrir l’autre, je crois en l’être humain. Mais je suis aussi humaine, et, n’étant pas une star en France, j’ai du mal à m’adapter à ce statut ici. (Je ne m’y adapterai jamais en fait, ou plutôt je ne l’accepterai jamais.)

Bundi m’a offert une pause bien tombée au milieu de mon voyage au Rajasthan. Ce village aux maisons bleues est incroyablement photogénique. Il est logé en pleine montagne. Là, j’ai eu l’agréable surprise de ne pas être sollicitée du tout (ou très très peu). Les gens étaient simplement curieux, ou heureux de me croiser. Beaucoup m’ont gentiment salué, ou parfois respectueusement questionné. J’ai adoré ces échanges.

Encore une fois, dans cette Inde colorée, j’ai trouvé les Indiens incroyablement beaux. Je suis restée 4 jours à Bundi, le temps de me ressourcer, et de collecter quelques-unes de mes plus belles photographies de l’Inde.

Une fois de plus, je vous laisse avec quelques images. Vous retrouverez l’intégralité de mes clichés de Bundi sur ma page Facebook.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s